• vendredi 24 juin • 21H30
    CLOÎTRE TOUSSAINT - ANGERS

The Servant

Robin Maugham
spectacle complet

Mise en scène Thierry Harcourt

Traduction de Laurent Sillan

Avec Maxime d’Aboville, Roxane Bret, Xavier Lafitte, Adrien Melin, Alexie Ribes

Lumières Jacques Rouveyrollis

Costumes Jean-Daniel Vuillermoz

Décors Sophie Jacob

Création sonore Camille Urvoy

La pièce

Londres, Tony, un jeune aristocrate paresseux emménage dans une confortable maison de ville. Il engage Barrett comme domestique. Ce dernier se révèle être un valet modèle, travailleur et intelligent. Une certaine complicité s’établit peu à peu, mais rapidement les rôles s’inversent et le maître se retrouve l’esclave de son serviteur.

Maxime d’Aboville a reçu le Molière du meilleur comédien du théâtre privé pour son rôle dans the servant en 2015.

Note d’intention

Un huis clos passionnant, où la lutte des classes mène un combat acharné pour la domination, mélangeant thriller, surréalisme et humour noir, une sorte de barbarie où l’on badine avec la vie. Tel Iago avec Othello, le personnage de Barrett, rendu célèbre par Dirk Bogarde dans l’adaptation cinématographique par Joseph Losey sur un scénario d’Harold Pinter, est tout en charme vénéneux, le serpent qui s’insinue dans la pomme. Entre possession et identification. L’esclave cache un maître, et vice versa.

C’est aussi la rencontre d’un rôle avec un acteur, le surprenant Maxime d’Aboville aux multiples facettes.

Une période après-guerre où tout le monde veut accéder à ce monde privilégié jusque-là réservé à peu. Comme un film en noir et blanc où le suspense psychologique se marie à la comédie toute en nuances anglaises.
Adapté de la pièce de Robin Maugham par Laurent Sillan (précédentes adaptations « Arsenic et vieilles dentelles », « Le talentueux Mr Ripley », « Rose », etc…)

Une mise en scène fluide qui traverse les différents temps forts de l’action sur un rythme de jazz, mouvement perpétuel en chute plongeante tel le toboggan, ne rien imposer aux spectateurs mais leur proposer un univers, une réflexion qui les tiendra en haleine jusqu’au dernier souffle de la résolution. Thierry Harcourt

Ce qu’en dit la presse

« Jeu précis et subtil des comédiens. Le public se prend au jeu, rit souvent – mais jaune – aux rebondissements de ce thriller « faustien », où s’expriment les frustrations, les désirs de pouvoir ou de soumission. » Les Échos

« Mise en scène nerveuse. Distribution parfaitement juste ! » Le JDD

« Un chef d’oeuvre de manipulation ! Mise en scène fine et sensible de Thierry Harcourt. C’est un plaisir de découvrir la version théâtrale de The Servant. Ce huis-clos sulfureux ne manque pas d’interroger.» Le Canard Enchaîné

« C’est angoissant et fascinant. Un spectacle très réussi porté par des comédiens remarquables. » Le Figaro

« Pièce à la redoutable mécanique, intense et ambigüe ! Thierry Harcourt l’adapte idéalement. Excellent casting ! » Le Parisien

« Spectacle aussi dérangeant que fascinant ! Entouré de comédiens doués, Thierry Harcourt nous fait pénétrer dans les tréfonds de soi, de l’autre qu’on préfère éviter car ils sont le lieu de toutes les tragédies possibles, de tous les crimes, de toutes les horreurs. » Télérama

EDITION 2017

Edition 2017-Le Festival d'Anjou - édition 2016

Le site de l’édition 2017 est ouvert !

Aller au programme 2017